Quand on dit numéro 2 dans les compétitions de deux roues, les français pensent souvent Poulidor, le plus célèbre deuxième de la planète vélo. Dans le monde de la moto, il y a eu autant de numéros 2 que de premiers, puisque tout roi a son dauphin.
On peut malgré tout tenter un peu d'originalité en présentant cette photo qui a fait cependant moins de tours  sur circuits que sur le net où elle fut prise longtemps pour un habile montage. Il faut dire que Bandini, le pilote de cette MV Agusta "Monomoto Superleggera" se tua à son guidon dans une section de montagne. A la suite de quoi son père ne permit plus à quiconque de la piloter.

 

FG_wsb_508x512_MV_Augusta

 

A vrai dire, ici on se demande encore quel genre d'habileté particulière il fallait posséder pour mettre les gaz sans faire frotter la selle, ou freiner sans passer par dessus le guidon. Sans parler de sa stabilité, dont on pourra douter en regardant cette vidéo d'une interprétation moderne.