(un titre à prononcer avec l'accent du Sud)

Ils ne sont pas majoritaires, ceux qui soutiennent qu'il est possible d'atteindre le nirvana avec moins. Mais je peux en parler facilement : j'en fais partie. Par contre, même si je l'affirme quelquefois ici, j'évite de tenter de convaincre mes contemporains. Essayer de persuader un motard que "moins c'est sympa", c'est se heurter à une idéologie marketing aussi vieille que l'invention de la publicité. Alors après des années de bourrage de crâne, on y est arrivés : la berline de père de famille fait aujourd'hui la puissance du coupé sport des années 70, la taille du pneu arrière de la moto a doublé en 20 ans et la bécane de début qui développait autrefois dans les 25 chevaux, en fait aujourd'hui 72 sans que ça n'interpelle personne d'autre que des technocrades liberticides. Et de nos jours, si vous roulez en petite cylindrée, cela revient à avouer que vous n'êtes qu'une petite bite, ce que le premier des kékés vous confirmera avec plaisir, en vous humiliant à un feu vert suivi d'une longue ligne droite.

Voilà pourtant une vidéo qui démontre que petit sait être synonyme d'efficace et d'euphorie. Imaginez vous au guidon de votre sportive routière trail custom (rayez la mention inutile), et tentez de les suivre virtuellement. De quoi prouver si on en doutait, que les petits cubes, c'est sympa aussi à d'autres moments qu'à l'apéritif.


Même si on n'est pas très nombreux à aimer les petites cylindrées, je retrouve un peu le même état d'esprit chez l'ami Patrick qui anime le célébrissime site Curve and Speed, et chez un des deux pilotes de la vidéo, qui offre de la petite anglaise de caractère sur son site Hound Motorcycle. Au cas où ces deux endroits soient une découverte pour vous, je vous y souhaite une bonne balade.