Cette semaine, j'ai pu voir à la télévision privée un film que j'avais raté volontairement au cinéma et que je n'avais ni loué ni téléchargé. Grâce à la chaine plutôt connue pour ses magasines d'enquête franchement hostiles aux deux roues, j'ai donc fait la connaissance du Ghost Rider, le motard surnaturel qui défend l'humanité des forces obscures qui la menacent. Je ne m'attarderai pas sur les qualités cinématographiques de l'objet, à peine du niveau d'un film de super-héros de base mais plutôt sur sa moto et sa manière de la conduire.

Le Ghost Rider est très doué, il ne tombe jamais. Et même quand il chute, avant de s'être transformé, sa moto n'en porte pas les traces.


04vlcsnap_2010_01_17_13h32m01s185



Avec sa moto, le Ghost Rider peut se précipiter du haut d'un pont dans un fleuve, et en ressortir en roulant aussi bien que si sa moto était amphibie.


02vlcsnap_2010_01_17_12h09m33s31


La moto du Ghost Rider crache sans cesse un feu qui détruit les méchants mais qui n'abime pas sa peinture.


03vlcsnap_2010_01_17_12h06m50s185


Le Ghost Rider est bien un super-héros et sa moto une super-machine, parce que pour nous, les humains normaux, c'est pas tout à fait pareil.


eau_YwRfajlzJ6yr49nqC32KQDRT_500
Moto qui ne sait pas rouler sur l'eau

boue_02_pict2410
Moto qui s'abîme quand elle chute

burnt_bike_2
Moto dont la peinture ne résiste pas aux flammes